Pourquoi vous devriez jouer un Paladin dans Baldur’s Gate 3

Pourquoi jouer Paladin dans Baldur's Gate 3

Il n’est pas un secret que de nombreux joueurs ont tendance à choisir les bonnes options et/ou les fins avec les jeux de rôle ; il y a tout simplement quelque chose qui ne colle pas avec beaucoup de joueurs lorsqu’il s’agit de faire le mal. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de tentation, cependant, car de nombreux bons Shepards dans Mass Effect ont déjà frappé quelqu’un de certain. Cette tentation fait partie du processus, et en effet, la sortie imminente de Baldur’s Gate 3 tente les joueurs avec le pouvoir dès le début. Non seulement les joueurs ont la possibilité de se ranger du côté de l’Absolute et d’embrasser le Têtard Illithid dans leur tête, mais la création de personnage inclut également le personnage d’origine Dark Urge et la tentation est intégrée à certaines des classes.

Une de ces classes est le Paladin. Ces soldats plus saints que les autres de leur Dieu sont souvent les bêtes noires de nombreux voleurs dans une équipe de Donjons et Dragons, mais ils ajoutent un bel élément de jeu de rôle. Un Paladin peut être une bonne personne qui ne fait que s’efforcer de faire ce qui est juste, en s’appuyant parfois trop sur une interprétation légale de cela. Mais les Paladins peuvent aussi chuter de grâce, ce qui est intégré aux mécanismes de Donjons et Dragons 5E, ainsi qu’à Baldur’s Gate 3.

LIÉ : Baldur’s Gate 3 : Comment obtenir de l’inspiration

Baldur’s Gate 3 : Le jeu de rôle du Paladin est plus ouvert que vous ne le pensez

Les Paladins sont souvent mal représentés, cependant, comme étant seulement capables de vénération excessive, d’indGameTopication juste et de dévotion excessive. Bien que cela soit certainement possible dans Baldur’s Gate 3, les joueurs peuvent toujours représenter quelqu’un qui lutte avec son Serment à travers leurs actions. Être lié à un Serment, mais faire face aux conséquences morales qui en découlent, est un élément intrinsèque de jeu de rôle de cette classe que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Les Paladins ont beaucoup d’avantages grâce à leur Serment, mais le briser ne signifie pas qu’ils ont échoué, pas nécessairement. Les joueurs peuvent faire pénitence et voir leurs Serments restaurés ou continuer sur leur nouvelle voie, en voyant où les ténèbres les mènent.

Un Serment, ou le fait de le briser, ajoute un tout nouvel élément de jeu de rôle au Paladin, et cela coïncide également avec le choix de la race. Tout ce qui concerne le personnage principal de Baldur’s Gate 3 est pris en compte dans le jeu de rôle, donc un Paladin Dragonborn ou un Paladin Humain auront des options complètement différentes. Si les joueurs veulent ajouter The Dark Urge à cela, alors c’est encore plus de tentation ajoutée à la classe de Paladin. En effet, on pourrait même argumenter que la tentation du mal ou du pouvoir est plus influente lorsqu’on joue en tant que Paladin, étant donné les conséquences de devenir un Briseur de Serment.

En plus de cela, les compagnons de Baldur’s Gate 3 représentent un large éventail de bienfaiteurs et de malandrins, donc la façon dont les relations se forment avec ces personnages est une autre dimension de ce personnage. Essayer de remettre quelqu’un sur le bon chemin est plus facile à dire qu’à faire, sans parler du fait que les compagnons sont souvent une raison suffisante pour emprunter le mauvais chemin.

Baldur’s Gate 3 : Les capacités de gameplay et les sous-classes du Paladin peuvent tout faire

Les Serments ne sont pas seulement des éléments de jeu de rôle, mais ajoutent également certaines options de gameplay en tant que sous-classe pour n’importe quel Paladin dans Baldur’s Gate 3.

  • Serment de Dévotion : Chevaliers d’honneur qui protègent les faibles.
    • Sorts bonus comme Holy Rebuke qui protègent les alliés.
    • Le Serment est brisé lorsque les joueurs trahissent ceux qu’ils devraient protéger.
  • Serment des Anciens : Disciples de la Lumière qui cherchent à protéger la nature et la vie en général.
    • Sorts bonus comme Healing Radiance et Moonbeam, représentant quelqu’un en harmonie avec la nature.
    • Détruire le monde naturel et faire des choses qui mettraient la mort au-dessus de la vie briserait ce Serment.
  • Serment de Vengeance*: Ce serment traite de la poursuite de la justice, mettant même de côté sa propre bonté pour cela.
    • Les capacités sont axées sur le combat, les joueurs s’assurant de vaincre leurs ennemis, à tout prix.
    • Ce Serment est probablement brisé lorsque la justice est contournée par le joueur.
  • Briseur de Serment : Lorsque les joueurs brisent un serment, ils rencontrent un Briseur de Serment dans le camp qui peut le restaurer contre de l’or ou leur permettre de poursuivre cette sous-classe.
    • Les capacités précédentes sont converties en celles d’un Briseur de Serment.
    • Ils peuvent contrôler les morts-vivants, rendre les ennemis effrayés et canaliser les ténèbres.

*Largement basé sur Dungeons and Dragons 5E car cette sous-classe n’était pas disponible dans l’accès anticipé de Baldur’s Gate 3

De cette manière, la façon dont les joueurs choisissent de représenter ou d’interagir avec leur serment se traduit par le gameplay dans Baldur’s Gate 3. C’est un gros problème et représente une relation symbiotique entre les capacités et les actions. En revanche, un voleur peut avoir un cœur en or ou être diaboliquement maléfique, mais ils peuvent quand même être distincts dans le jeu de rôle et similaires dans le gameplay. Cependant, il s’agit simplement d’une couche de la classe Paladin dans Baldur’s Gate 3. Cela affecte les capacités des joueurs, mais leurs fonctionnalités de départ (qui restent constantes) sont puissantes et englobantes. Ils ont un dé de santé élevé, représentent la puissance en mêlée, peuvent généralement guérir et utiliser la magie de combat, et manier un bouclier et porter une armure lourde.

Fonctionnalités de la classe Paladin

  • 1D10 pour le dé de santé
  • Accent mis sur la force pour les dégâts en mêlée.
  • Maîtrise des jets de sauvegarde de sagesse et de charisme.
  • Maîtrise des armures légères, moyennes et lourdes. Maîtrise du bouclier.
  • Maîtrise des armes simples et martiales
  • Utilisation des charges de serment.

Avec autant d’options, les joueurs peuvent se pencher vers l’une ou l’autre pour leurs styles de jeu préférés, tout en s’assurant qu’ils ont de nombreuses options de combat en réserve. En même temps, ils doivent équilibrer soigneusement leurs options de jeu de rôle (ou pas si soigneusement) en fonction de la manière dont ils veulent que leur histoire évolue. Par conséquent, les joueurs qui veulent résister à la tentation à chaque tournant (ou l’embrasser), tout en s’assurant qu’ils ont quelque chose pour la plupart des scénarios ne peuvent pas se tromper avec un Paladin, Briseur de serment ou autre.

Baldur’s Gate 3 sort le 3 août sur PC et le 6 septembre sur PS5.

PLUS : Les meilleures classes à jouer dans Baldur’s Gate 3 si vous aimez le Barbare de Diablo 4