Microsoft et PlayStation ont conclu un accord contraignant pour garder Call of Duty sur PlayStation.

Microsoft et PlayStation ont conclu un accord pour garder Call of Duty sur PlayStation.

Le patron de Xbox, Phil Spencer, a confirmé que Microsoft a conclu un accord pour “garder Call of Duty sur PlayStation”.

Dans un tweet publié il y a quelques instants, Spencer a déclaré : “Nous sommes heureux d’annoncer que Microsoft et PlayStation ont conclu un accord contraignant pour maintenir Call of Duty sur PlayStation suite à l’acquisition d’Activision Blizzard.”

Newscast: Newscast: L’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft est-elle maintenant conclue ?

“Nous sommes impatients d’un avenir où les joueurs du monde entier auront plus de choix pour jouer à leurs jeux préférés”, a-t-il ajouté.

Aucun détail supplémentaire n’a été fourni, il reste donc incertain combien de temps l’accord devrait durer.

Hier, la Federal Trade Commission (FTC) des États-Unis a vu sa dernière tentative de bloquer l’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft être rejetée.

Quelques heures seulement après que la juge du district américain Jacqueline Scott Corley, qui a présidé l’affaire principale, ait rejeté la motion initiale de la FTC pour interjeter appel contre la décision de cette semaine concernant Microsoft et Activision Blizzard, la Cour d’appel du neuvième circuit a également rejeté une demande de mesures d’urgence.

Plus tôt cette semaine, l’Autorité britannique de la concurrence et des marchés a prolongé son délai pour prendre une décision finale sur l’offre de rachat d’Activision Blizzard par Microsoft.

Le régulateur devait bloquer officiellement l’accord – comme déjà annoncé – le 18 juillet, mais Microsoft a depuis soumis une proposition “détaillée et complexe” avec des changements de circonstances. Par conséquent, la CMA prendra six semaines supplémentaires pour examiner la nouvelle soumission, cette période révisée prenant fin le 29 août.