La mise à jour de Call of Duty Warzone cherche à résoudre les problèmes de performance.

La mise à jour de Call of Duty Warzone résout les problèmes de performance.

Les développeurs de Call of Duty: Warzone ont publié un correctif censé résoudre les problèmes de performances sur PC liés aux faibles taux de rafraîchissement découlant de la mise à jour apparemment non optimisée de Warzone Saison 4 Reloaded, sortie le 12 juillet. Alors que de nombreux amateurs de jeux de tir à la première personne étaient très enthousiastes à l’idée des nombreuses nouvelles fonctionnalités introduites dans le jeu, la mise à jour Reloaded de Call of Duty: Warzone s’est avérée être un cauchemar pour de nombreux joueurs PC.

Dès l’arrivée de la Saison 4, de nombreux fans de Warzone qui préféraient vivre l’action intense du battle royale sur leur PC ont commencé à remarquer de sérieuses baisses de performances en jeu. Certains joueurs ont affirmé que leur taux de rafraîchissement avait diminué de plus de la moitié, tandis que d’autres ont déclaré que la mise à jour était si mal optimisée que même la réduction des paramètres graphiques ne permettait pas d’amélioration notable du taux de rafraîchissement. Même ceux qui avaient des configurations de jeu haut de gamme ont rencontré de nombreux problèmes techniques. À en juger par les commentaires critiques accablants sur la mise à jour, les développeurs de Warzone étaient sous pression pour trouver rapidement une solution aux problèmes techniques du jeu ou risquer de désavouer une partie importante de la communauté du jeu.

LIÉ: Call of Duty: Warzone Met à mal son meilleur avantage en renforçant un autre

Le 21 juillet, Infinity Ward a publié le correctif tant attendu destiné à résoudre tous les problèmes de performances auxquels les joueurs PC étaient confrontés depuis la précédente mise à jour de Call of Duty: Warzone. Les développeurs du jeu ont affirmé que le correctif se concentrait principalement sur l’optimisation afin d’assurer une expérience de jeu plus fluide et d’améliorer les performances globales pour les utilisateurs PC. Avec ce correctif, les joueurs peuvent désormais s’attendre à une stabilité accrue et à des taux de rafraîchissement plus élevés.

Cela dit, de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux sont sceptiques quant aux effets du correctif récemment publié. Alors que certains joueurs de Call of Duty: Warzone semblent maintenant avoir une expérience de jeu plus fluide, d’autres se plaignent de subir encore de graves baisses de FPS, des problèmes de lag et même des problèmes de latence remontant à la Saison 3 de Warzone. Certains joueurs sont également mécontents que la correction n’ait pas pu être mise en place avant la finale nord-américaine de la World Series of Warzone Stage 2, qui a eu lieu plus tôt cette semaine, le 20 juillet.

Pour certains, il pourrait sembler que les développeurs de Warzone se sont davantage concentrés sur l’équilibrage du jeu que sur la résolution des redoutables problèmes d’optimisation qui ont affecté l’expérience du battle royale. Bien que l’accent mis par les développeurs sur l’optimisation soit louable, l’opinion de la plupart des joueurs sur la dernière saison de Warzone donne l’impression que les joueurs préféreraient un jeu exempt de défauts technologiques. Il reste à voir si le dernier correctif de Warzone parviendra à réduire les défauts du jeu ou si d’autres interventions seront nécessaires.

Call of Duty: Warzone est actuellement disponible sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series X/S.

PLUS: Call of Duty: Warzone Caldera mérite une finale digne de Verdansk