Black Mirror Explication de la fin de ‘Metalhead

Black Mirror 'Metalhead' Ending Explained.

L’épisode “Metalhead” de la saison 4 de Black Mirror attire immédiatement l’attention des spectateurs grâce au fait qu’il est tout en noir et blanc. Comme chaque épisode de la série Netflix, celui-ci ne perd pas de temps pour aller droit au but : la dépendance humaine à la technologie a des implications inquiétantes et parfois les choses peuvent totalement échapper à tout contrôle. Bien que le cadre de chaque épisode soit effrayant, “Metalhead” dépeint un monde d’apparence incroyablement triste qui donnera des frissons à n’importe quel spectateur.

Après avoir regardé la fascinante saison 6 de Black Mirror, les fans de la série à suspense de Netflix devraient revoir “Metalhead”. L’épisode offre une excellente performance de Maxine Pearl, une fin choquante et beaucoup de choses intelligentes à dire sur la technologie.

LIÉ : Black Mirror : Fin de ‘White Christmas’, expliquée

De quoi parle l’épisode “Metalhead” de Black Mirror ?

Le créateur de Black Mirror, David Brooker, a écrit certains des meilleurs épisodes de la série, les plus visuellement époustouflants. Il a écrit “Metalhead”, qui se démarque par le fait qu’il est en noir et blanc. Il s’agit d’un choix créatif intelligent qui montre le monde sombre, sombre et terrible dans lequel les trois personnages principaux sont plongés.

Alors que “White Bear” de Black Mirror est innovant, “Metalhead” est tout aussi unique grâce à son aspect captivant. S’il était coloré, cela semblerait faux. Le manque de couleur met vraiment l’accent sur le sentiment de perte et de terreur des personnages alors que leur monde a été irrémédiablement altéré. Bella (Maxine Pearl), Clarke (Jake Davies) et Anthony (Clint Dyer) vivent dans une société post-apocalyptique. Cette vision de l’apocalypse est peut-être la plus troublante de toutes. Bien qu’il n’y ait pas de créatures effrayantes ou de zombies prêts à tuer Bella et ses amis, il y a cette étrange sensation que quelque chose pourrait mal tourner à tout moment. Et à chaque pas qu’ils font, il est clair qu’ils n’ont jamais été autant en danger.

Comme certains des épisodes les plus effrayants de Black Mirror, “Metalhead” ne prétend pas que les choses vont s’arranger pour les personnages. Au début de l’épisode, leur ami Jack va mourir d’une maladie et il souffre beaucoup. Les trois amis se rendent dans un entrepôt et pensent pouvoir y trouver des médicaments pour lui. Au lieu de cela, ils tombent sur des chiens robots qui semblent être contrôlés par une technologie sombre.

Bella se retrouve toute seule après la mort brutale de Clarke et Anthony. C’est un personnage captivant à suivre et c’était le bon choix pour le seul survivant de cette situation étrange. Comme les personnages principaux non conventionnels des films d’horreur, Bella fait sa propre chose et a une personnalité cool. Il est clair qu’avant l’apocalypse, elle a vécu une vie fascinante et n’a jamais laissé personne lui dire quoi faire.

Comment se termine “Metalhead” ?

La fin de “Metalhead” de Black Mirror est aussi surprenante que la conclusion de chaque autre épisode de la célèbre série Netflix. Comme la fin de l’épisode “Joan Is Awful” de la saison 6 de Black Mirror, “Metalhead” trouve le personnage principal dans un état désespéré sans issue. Black Mirror excelle à faire vivre à ses personnages des expériences horribles dont ils ne peuvent vraiment pas s’échapper. Bien que certains personnages, comme Bella, soient intelligents et forts, ils savent qu’ils ne peuvent pas jouer avec la technologie qui tente de les contrôler.

À la fin de “Metalhead”, Bella essaie toujours de lutter contre les terrifiants chiens robots. Elle essaie d’arrêter un chien avec de la peinture, et quand elle n’arrive pas à faire fonctionner correctement une voiture, elle se réfugie dans la voiture et espère que le chien ne la verra pas. Black Mirror est devenu célèbre pour ses retournements de situation. Et ceux-ci ont tendance à se produire dans le dernier acte de chaque épisode. Sans ce genre de révélations sauvages, la série ne serait peut-être pas aussi buzzworthy et populaire. Bien que l’épisode “Metalhead” de Black Mirror n’ait pas le genre de rebondissement que les autres épisodes ont, comme le rebondissement effrayant dans “Playtest”, il reste mémorable.

Quand Bella tire sur un chien, le chien lui blesse la jambe. Bella se retrouve couverte d’éclats de métal qui contiennent un traceur, ce qui prouve à quel point cette situation est dangereuse. Bella se rend compte qu’elle va mourir et elle essaie de contacter sa famille et ses amis via sa radio. Bella décide de mettre fin à ses jours lorsqu’elle réalise que des traceurs sont partout sur son corps, de sa veine jugulaire à son visage. La dernière scène de l’épisode “Metalhead” de Black Mirror est celle d’ours en peluche qui tombent d’une boîte dans un entrepôt.

Comme les séries télévisées les plus captivantes des années 2010, chaque épisode de Black Mirror regorge de moments effrayants. La particularité de cette série réside dans le fait qu’elle soulève des questions sur la technologie, la société et les êtres humains. “Metalhead” prend l’idée d’un chien de garde à rebours et demande ce qui se passerait s’ils commençaient à espionner les gens et à les tuer. Et comme dans d’autres épisodes de Black Mirror sur Netflix, les résultats sont horrifiants et tristes.

SUIVANT : Black Mirror : Explication de la fin de Loch Henry