Les meilleurs jeux d’horreur Point & Click

Best Horror Point & Click Games

Au sein du merveilleusement glaçant genre de l’horreur, se trouvent des sous-genres qui aident les amateurs d’horreur à identifier exactement les éléments qu’ils apprécient le plus et ceux qu’ils souhaitent éviter. Parfois, les sous-genres sont dictés par le style artistique, les thèmes ou le contenu, et d’autres fois, les sous-genres sont constitués par les mécaniques du jeu.

Articles connexes : Les classiques du point-and-click qui restent pertinents aujourd’hui

Le système classique du point-and-click est peut-être né des limitations technologiques dans les années passées, mais maintenant, les développeurs modernes l’utilisent de manière fraîche et unique. Les jeux de point-and-click ne sont pas simplement une relique du passé ; ils permettent d’avoir des interfaces utilisateur épurées, donnent aux joueurs des commandes simples adaptées aux débutants et permettent d’apprécier chaque petit détail artistique d’un jeu lorsque les joueurs cherchent des indices (tout en se faisant quelques bonnes frayeurs). Voici quelques-uns des meilleurs jeux de point-and-click pour les fans d’horreur à essayer.

7 Sanitarium

Pour tous les fanatiques d’horreur qui ont envie d’un jeu rétro riche en éléments d’horreur psychologique, Sanitarium ne pourrait pas être mieux adapté. Ce jeu PC de 1998 plonge les joueurs directement dans la folie qu’est Sanitarium en leur donnant immédiatement le contrôle d’un homme sans nom, qui se réveille enfin d’un coma après un accident de voiture, alors qu’il se trouve lourdement bandé dans un endroit étrange. Le personnage principal demande désespérément aux autres s’ils connaissent son nom ou comment il s’est retrouvé dans le sanatorium, car il ne se souvient de rien de sa vie avant son réveil.

Alors que le joueur ne connaît pas le nom du personnage principal, les autres résidents du sanatorium le désignent sous le nom de “Max”. Le joueur guide “Max” à travers le sanatorium alors que la réalité autour d’eux commence à changer, les entraînant dans des mondes fantastiques (mais macabres) où ils doivent travailler pour trouver et découvrir le mystère du passé de “Max”.

6 The House

The House (ainsi que sa suite) sont tous deux des jeux flash simples (mais efficaces) qui peuvent sembler plutôt calmes au début, mais qui parviennent quand même à procurer de véritables frayeurs. Le joueur incarne un protagoniste sans nom et sans visage dont le seul but est d’entrer dans la maison, d’en découvrir les secrets et de s’en échapper en vie.

Dans The House et The House 2, le joueur explore la maison, pièce par pièce, à la recherche d’indices sur la raison pour laquelle les anciens locataires de la maison ont connu un destin tragique. Malgré leur technologie flash plutôt datée, The House 1 et 2 conservent toujours leur efficacité en termes d’immersion et de facteur effrayant.

5 Sally Face

Alors que le joueur a toujours la possibilité de marcher et de se déplacer de gauche à droite dans ce jeu en 2D, Sally Face est principalement une aventure d’horreur qui utilise le système classique du point-and-click. Ce conte macabre suit le mystérieux Sal Fisher, alors qu’il raconte des histoires effrayantes de son passé. Sally Face est une histoire en épisodes qui raconte la jeunesse de Sal tout en attendant son destin dans le couloir de la mort.

Articles connexes : Les meilleurs jeux d’horreur en 2D sur Nintendo Switch

Le joueur revit ses souvenirs pour découvrir comment le malheureux Sal en est arrivé à sa situation actuelle, tout en introduisant le joueur à des antagonistes terrifiants ainsi qu’à des environnements angoissants. Le jeu prend de nombreux tournants soudains dans son récit, gardant le joueur sur ses gardes, essayant désespérément de deviner ce qui va se dérouler ensuite.

4 Year Walk

Year Walk raconte l’histoire d’un homme nommé Daniel Svensson qui participe à la tradition suédoise (archaïque et largement dépassée) de l’Årsgång, connue sous le nom de promenade annuelle. L’Årsgång était un moyen de divination, une tâche éprouvante consistant à voyager avec peu ou pas de nourriture ni d’eau. En retour, les participants réussis pouvaient avoir un aperçu de leur avenir. Year Walk est fortement imprégné de folklore suédois et des créatures mystérieuses qui en sont nées.

C’est une aventure captivante, mais magnifique, où le joueur suit Daniel lors de son voyage Årsgång en naviguant à travers une forêt hivernale et en cliquant/interagissant avec toutes les choses intéressantes de l’environnement. Alors que le protagoniste Daniel se rapproche de l’église (sa destination), il devient clair que son voyage Årsgång pourrait avoir une conclusion sombre au lieu d’une fin de conte de fées.

3 Five Nights At Freddy’s

Un des jeux d’horreur les plus emblématiques des générations récentes, Five Nights At Freddy’s, est encore un autre jeu qui inclut l’élément simple du point-and-click. Le joueur prend le rôle du gardien de sécurité nocturne de la pizzeria Freddy Fazbear et doit se protéger des animatroniques dangereux qui errent dans l’établissement, jusqu’à la fin de son quart de travail. Le joueur dispose de commandes simples : il doit utiliser la souris pour naviguer à travers ses caméras de sécurité, en changeant constamment d’écran pour surveiller correctement chacun des animatroniques dans l’un des jeux de “Un, deux, trois, soleil” les plus intenses jamais créés.

Lié : Les jeux post-apocalyptiques les plus effrayants, classés

Malgré ses commandes simples (techniquement, il s’agit d’un jeu d’horreur “point” plutôt que “point-and-click”, puisque bouger simplement la souris est tout ce dont on a besoin pour jouer), FNaF a fini par engendrer l’une des séries d’horreur les plus emblématiques du jeu moderne.

2 I Have No Mouth, And I Must Scream

I Have No Mouth, And I Must Scream est une expérience d’horreur terrifiante basée sur la nouvelle du même nom de Harlan Ellison datant de 1967. Cet opus particulier n’est pas exactement destiné aux âmes sensibles, car il aborde des sujets extrêmement lourds auxquels de nombreux films d’horreur psychologiques ont tendance à se plonger.

Le jeu se déroule dans un monde post-apocalyptique où un superordinateur appelé AM a pris le contrôle de la Terre et a détruit toute l’humanité, sauf cinq êtres humains. Ces cinq humains sont les principaux personnages du jeu et ont été maintenus en vie pendant des années simplement pour être torturés par AM. Afin de vaincre AM avec succès (car il existe plusieurs fins), les personnages doivent vivre les scénarios horribles créés par AM et surmonter les défauts fatals de leur passé.

1 Clock Tower

Clock Tower (1995) est l’une des séries les plus emblématiques du genre de l’horreur ; et bien qu’il n’y ait pas eu de nouvel épisode ces dernières années, elle a tout de même réussi à garder son nom pertinent parmi d’autres classiques incontournables. Clock Tower (connu sous le nom de “Clock Tower: The First Fear” au Japon) suit le protagoniste Jennifer Simpson alors qu’elle tente de s’installer dans sa nouvelle vie au manoir Barrows après avoir été adoptée avec ses amies Laura, Anne et Lotte.

Il ne faut pas longtemps à Jennifer pour réaliser que quelque chose ne va pas dans la maison Barrows, car plus tard dans la nuit, elle découvre les cadavres mutilés de ses amies. Le joueur doit utiliser le système de point-and-click pour guider Jennifer et la protéger du célèbre Scissorman, en la conduisant vers la meilleure sortie possible ou en trouvant des pièces sûres pour se cacher.

Plus : Jeux d’aventure sombres de type point-and-click comme Children Of Silentown